Select Page


Médias

ZAPPING – Les agendas commencent à sentir bon les vacances d’été mais les séries, elles, ne prennent pas de congés. On vous a concocté de quoi vous offrir des escapades à moindres frais.

Vous pensiez passer l’été devant des rediffusions ? Pas nécessairement. Alors que les séries cultes des années 1990 et 2000 débarquent en pressure sur les plateformes – on notera l’arrivée de l’intégrale de “X Information” sur Amazon Prime Video le 7 juillet -, les nouveautés aussi tenteront de se faire une place dans vos programmations. On vous a mis un peu de magie et beaucoup d’amour dans une sélection que complétera la saison 2 de “Umbrella Academy” le 31 juillet sur Netflix.

“Cursed”

De quoi ça parle ? La jeune Nimue, future Dame du Lac, s’allie au mercenaire Arthur pour partir à la recherche de Merlin et d’une ancienne épée. Au cours de son voyage, elle deviendra un symbole de braveness et de rébellion contre les Paladins rouges et le roi Uther Pendragon.

Pourquoi on l’attend avec impatience ? Parce que cette réécriture de la légende arthurienne est une adaptation du roman de Frank Miller et Thomas Wheeler. Les premières photographs laissent présager un univers très sombre, avec en tête d’affiche l’Australienne Katherine Langford (“13 Causes Why”)

Où la voir ? Sur Netflix, dès le 17 juillet.

“Little Voice”

De quoi ça parle ? Le parcours de Bess, une chanteuse new-yorkaise d’une vingtaine d’années, qui va devoir se trouver en tant qu’artiste et en tant que personne à travers la musique.

Pourquoi on l’attend avec impatience ? Parce que la série, présentée comme “drôle et romantique”, est co-produite par JJ Abrams et la chanteuse Sara Bareilles (“Love Music”, “Courageous”). Forte de son succès avec la comédie musicale “Waitress”, elle signe également les morceaux originaux du programme, qui risque bien d’être l’un des plus prometteurs de la plateforme d’Apple.

Où la voir ? Sur Apple TV+, dès le 10 juillet.

“Hanna”

De quoi ça parle ? Hanna risque sa liberté pour sauver son amie Clara des griffes du programme Utrax et trouve une aide insoupçonnée auprès de son ennemie jurée, l’agent de la CIA Marissa Wiegler.

Pourquoi on l’attend avec impatience ? Parce que cette deuxième saison s’annonce aussi survoltée que la première, entre thriller, combats dantesques et quête d’identité.

Où la voir ? Sur Amazon Prime Video, dès le three juillet.

“Love Life”

De quoi ça parle ? Du premier amour au dernier, les relations de la jeune Darby se font et se défont au rythme des épisodes pour une radiographie sans phare de sa “love life”, sa vie amoureuse.

Pourquoi on l’attend avec impatience ? Parce que l’affiliation de la pétillante Anna Kendrick (“Pitch Good”) et du fantasque Paul Feig (“Mes meilleures amies”, “Final Christmas”) ne peut faire que des étincelles. Une comédie romantique à la fois drôle, drôle et wise, comme on les aime.

Où la voir ? Sur OCS, dès le 9 juillet.

“Dispatches from elsewhere”

De quoi ça parle ? Quatre personnes ordinaires doivent déchiffrer un puzzle dissimulé sous le voile de la vie quotidienne. Toutes vont être amenées à découvrir que le mystère remonte bien plus loin et plus en profondeur que tout ce qu’elles auraient pu imaginer…

Pourquoi on l’attend avec impatience ? Parce que ce projet très intrigant sur le papier a été créé par Jason Segel (“How I Met Your Mom”), qui tient aussi l’un des rôles principaux. Et parce que c’est toujours un plaisir de retrouver Sally Discipline et Richard E. Grant à l’écran.

Où la voir ? Sur Amazon Prime Video, dès le 24 juillet.

Sur le même sujet

Et aussi





Supply hyperlink