Select Page


Raphaël Marcel (picture) présentera le 4-ans HAVANA WAY (806), lundi, à Craon (R-1) dans le Prix de Champagne. Voici ses impressions :

“Il est arrivé à l’écurie en début d’été, après sa course à réclamer, à Argentan. Il avait la mâchoire bloquée et avait du mal à s’alimenter. Il a fallu le soigner et le faire voir à l’osthéo. Cela a été assez rapide. Le cheval a bien travaillé cet été. Il a notamment gagné à Orléans. Et, récemment à Sablé-sur-Sarthe, il était un peu chargé. Le cheval est resté bien. J’ai préféré cette course à une autre à Landivisiau, où il était chargé. Il a donc été supplémenté ici automotive il y a peu de partants. Il a beaucoup “d’abattage”. La longue distance ne sera pas un souci. Je le juge compétitif en 27 de valeur. On aura la décharge de son jockey. On va le monter “off” d’autant que An Amkan devrait faire du rythme. Cela va favoriser ses intérêts. A mon avis, il va bien finir. J’en escompte un bon résultat. Je ne serais pas surpris de le voir sur le podium. A noter également qu’il sera compétitif en fin de saison automotive il va dans les pistes assouplies.” (Propos recueillis par Stéphane Davy)

Il nous parle également de quelques éléments de son écurie : “GOLDY MAKER avait un mauvais numéro dans les stalles, la dernier fois à ParisLongchamp. Comme elle n’est pas très facile à monter, on avait pris l’possibility de la monter en patientant. Cela dit, elle a bien fini. Elle a prouvé qu’elle avait les moyens d’aller à ce niveau, de rivaliser avec ses aînés. Avec un meilleur numéro de corde ce jour-là, on aurait monté la pouliche différemment. Elle devrait courir un Gr.II  pour femelles de 4-et 5-ans, à Saint-Cloud, s’il ne pleut pas. Comme Fatima de Clerval, elle ne va pas dans le collant. J’ai également une 3-ans, la soeur utérine de Goldy Maker qui s’annonce intéressante. Elle est assez imposante et n’est pas précoce. On va s’efforcer de la ménager de de lui donner de bons débuts. FATOU est partie un mois au repos après sa sortie de Pornichet, fin août. Elle aura un programme en fin d’année, sur les P.S.F de Porncihet, Deauville et Pau. Elle peut gagner son handicap en 22 de valeur. J’ai également de jeunes pousses prometteurs. Quant à BELLA NOCHE, elle profite désormais d’une retraite bien méritée, à la maison.”



Supply hyperlink